Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les 3000 OCASSS récupèrent finalement les 10 millions $ annoncés en mars 2024

[the_ad id="284873"]

La Coalition des Tables Régionales d’Organismes Communautaires (CTROC) et la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (TRPOCB) annoncent que leurs actions respectives, ainsi que celles des organismes communautaires autonomes du domaine de la santé et des services sociaux (OCASSS), ont permis de récupérer les 10 millions $ annoncés lors du budget du Québec 2024.

Interlocutrices nationales du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) relativement au financement qu’il accorde aux OCASSS, la CTROC et la Table ont en effet dû faire des pieds et des mains dans les dernières semaines pour convaincre le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant de verser, tel que prévu, l’enveloppe de 10 millions $ destinée au volet mission globale du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC).

Après de multiples démarches réalisées au cours des trois dernières semaines, le ministre Carmant a confirmé aux interlocutrices, le 20 juin 2024, que cette enveloppe sera finalement versée en mission globale. “Cette décision est accueillie avec satisfaction puisqu’elle ne pourra qu’être bénéfique pour l’ensemble des organismes. Cependant, comme le ministre le reconnaît lui-même, le montant de 10 millions est insuffisant pour répondre aux besoins des OCASSS, ce que nos deux organisations avaient d’ailleurs dénoncé à la sortie du budget ” souligne Daniel Cayley-Daoust, président de la CTROC. De surcroît, ce montant ne représente qu’une augmentation de 1,1% de l’enveloppe actuelle.

“En pleine fragilisation du filet social, il a été particulièrement décevant d’entendre le ministre utiliser le déficit de 11 milliards $ pour justifier la petitesse du rehaussement pour le fonctionnement général des OCASSS. Alors que le ministre Carmant se vante que son gouvernement a fait davantage que ceux qui l’ont précédé, l’enveloppe de cette année abaisse sa moyenne annuelle (depuis 2018) à 29,4 millions $ pour l’ensemble des 3000 OCASSS” dénonce Stéphanie Vallée, présidente de la TRPOCB.

La CTROC et la TRPOCB comptent bien talonner le ministre Carmant afin d’obtenir, aux prochains budgets, des investissements démontrant une reconnaissance concrète de la contribution incontournable des OCASSS à l’amélioration du filet social. Elles exigent aussi que les règles encadrant le PSOC soient respectées. Les OCASSS doivent pouvoir compter sur un financement à la mission globale adéquat et prévisible, ce type de financement étant le seul en mesure de soutenir leur fonctionnement et la réalisation de leurs activités à partir des besoins des populations qui les fréquentent.

Renseignements :

Vincent Lagacé, 514-562-3349

info@ctroc.org

Agent de communication, CTROC

www.ctroc.org 

Mercédez Roberge, 514-690-7826

coordination@trpocb.org

Coordonnatrice TRPOCB

www.trpocb.org

À propos :

La CTROC réunit 14 Regroupements régionaux d’organismes communautaires et représente plus de 3000 organismes au Québec. Elle a comme mission de soutenir les regroupements régionaux et leurs membres, et d’analyser l’organisation du réseau public de la santé et des services sociaux et ses impacts sur la population et les organismes communautaires autonomes.

Fondée en 1995, la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (TRPOCB) est formée de 47 regroupements nationaux, actifs à la grandeur du Québec. Ceux-ci abordent différentes perspectives découlant des déterminants sociaux de la santé. À travers ses membres, la TRPOCB rejoint plus de 3 000 groupes communautaires de base dans toutes les régions, c’est-à-dire les ¾ des organismes communautaires autonomes du Québec. Ce sont par exemple des maisons de jeunes, des centres de femmes, des cuisines collectives, des maisons d’hébergement, des groupes d’entraide, des centres communautaires, des groupes qui luttent contre des injustices, etc.

À propos des OCASSS

Par, pour et avec les communautés dont ils sont issus, les organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS) sont autant de réponses collectives à une quête de justice sociale. Avec leurs actions alternatives, leurs pratiques originales et leur vision globale, ils constituent des ressources aussi variées qu’essentielles. Bien qu’ils agissent souvent dans l’ombre, ils sont partout au Québec et travaillent à l’amélioration constante de la société. Plus de deux millions de citoyennes et citoyens s’y retrouvent pour renforcer des milliers de communautés.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

LCBO en Grève : Tout sur les perturbations et les solutions