Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Canada rend hommage aux réfugiés du monde entier et fait preuve de solidarité avec eux

[the_ad id="284873"]

L’honorable Marc Miller, le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, l’honorable Mélanie Joly, ministre des Affaires étrangères, et le ministre du Développement international, l’honorable Ahmed Hussen, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, la communauté internationale rend hommage à des millions de réfugiés et leur fait preuve de solidarité, tout en s’engageant à travailler ensemble pour répondre à leurs besoins humanitaires et trouver des solutions à leurs difficultés Situations. Dans le monde, plus de 117 millions de personnes ont été déplacées de force en raison de persécutions, de conflits, de violences, de violations des droits de l’homme et de catastrophes naturelles. Le réfugié mondial La population a augmenté de 7 % pour atteindre 43,4 millions d’habitants en 2023. Par rapport à il y a dix ans, le nombre total de réfugiés dans le monde a plus que triplé. C’est l’un des plus grands défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Les réfugiés ont plus que jamais besoin de notre solidarité, et c’est pourquoi le Canada a été l’un des principaux pays de réinstallation des réfugiés l’an dernier.

« Les engagements du Canada en matière de réinstallation concentrent nos efforts sur l’accueil des réfugiés identifiés par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et d’autres recommandations partenaires en toute sécurité au Canada avec l’aide du gouvernement réfugié. Nous prévoyons de renouveler nos engagements envers l’Afrique et le Moyen-Orient et d’en faire un nouveau pour l’Asie-Pacifique, en accueillant 12 000 réfugiés de chaque pays au cours des trois prochaines années. Nous continuerons également à réinstaller des réfugiés des Amériques, des défenseurs des droits de la personne et d’autres personnes vulnérables.

« Au cours de cette année, notre pays accueillera également plus de 27 000 réfugiés parrainé par des groupes privés. Grâce à ce programme, nous travaillons avec des parrains pour réinstaller des personnes vulnérables et à risque. Par exemple, grâce à notre partenariat fructueux avec la Rainbow Refugee Society, nous avons vu des centaines de réfugiés LGBTQI+ parrainés par le secteur privé et leurs familles se réinstaller au Canada depuis 2012. Ce partenariat en a également inspiré d’autres, notamment un partenariat avec Rainbow Railroad, qui s’appuie sur sa confiance et son expertise auprès des communautés LGBTQI+ du monde entier pour aider davantage de personnes LGBTQI+ et leurs familles à trouver la sécurité au Canada.

« Nous exprimons également notre sincère gratitude pour la générosité des pays d’accueil qui ont soutenu les réfugiés, pendant des périodes allant jusqu’à des décennies, tout en maintenant des politiques de porte ouverte pour les réfugiés. de nouvelles populations de réfugiés malgré leurs propres catastrophes socio-économiques et naturelles.

« L’an dernier, le Canada a versé 96 millions de dollars en aide internationale au HCR. Ce financement répond principalement aux besoins d’urgence des populations vulnérables, notamment : l’accès aux soins de santé, à l’éducation et aux moyens de subsistance. Le Canada a également fourni des fonds aux réfugiés afghans et aux communautés d’accueil au Pakistan à la suite des inondations dévastatrices de 2022.

« Le Canada aide également les pays à accéder aux ressources dont ils ont besoin pour soutenir les réfugiés. C’est pourquoi nous investissons 75 millions de dollars sur six ans pour des projets de renforcement des capacités en Amérique latine et dans les Caraïbes qui aideront les pays de la région à mieux répondre aux mouvements de déplacement forcé et à la migration irrégulière à grande échelle. Nouveaux projets notamment aider l’Équateur à améliorer l’accès à la protection et au traitement des demandes d’asile pour les personnes déplacées de force, renforcer le système d’asile péruvien et étendre la protection et l’intégration des migrants dans les communautés locales et la main-d’œuvre au Brésil.

« De plus, le Canada vient d’annoncer un financement de 450 000 $ sur trois ans pour soutenir la phase II du Conseil d’éducation des réfugiés, un organisme consultatif composé de jeunes d’Afrique, d’Asie, du Moyen-Orient et d’Amérique du Sud qui ont été touchés par le déplacement et qui s’efforcent d’améliorer l’accès à une éducation de qualité dans leurs communautés. L’organe consultatif fournira des conseils stratégiques sur l’éducation des enfants et des jeunes réfugiés, déplacés et communautaires.

« Le Canada reconnaît les défis constants auxquels les réfugiés sont confrontés et leur besoin d’asile et de protection, ainsi que les contributions incroyables qu’ils apportent au façonnement de leurs communautés. Nous remercions les personnes et les organisations qui accueillent les réfugiés et les aident à s’installer dans leur nouvelle vie. Nous continuerons d’être un exemple de premier plan en matière de réinstallation des réfugiés en travaillant avec nos partenaires, au Canada et dans le monde, pour offrir une protection et fournir des opportunités pour les plus vulnérables.”

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

LCBO en Grève : Tout sur les perturbations et les solutions