Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Assemblée salue la demande de résolution pour des excuses officielles du gouvernement suite au Règlement 17

[the_ad id="284873"]

 

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (L’Assemblée) accueille favorablement la demande du député de Sudbury, Glenn Thibeault pour que le gouvernement de l’Ontario présente des excuses officielles à la communauté franco-ontarienne suite au Règlement 17. Cette demande initiée par l’ACFO du Grand Sudbury, est une bonne nouvelle pour notre communauté qui a subi les conséquences néfastes de ce règlement interdisant l’usage de la langue française dans les écoles élémentaires. Si elle est adoptée, cette résolution fermera la porte sur un chapitre noir dans l’histoire franco-ontarienne.

« L’impact du Règlement 17 a été lourd de conséquences pour notre communauté puisque des générations de jeunes ont été perdues et assimilées à la suite de son adoption. Nous vivons toujours les retombées de cette décision et c’est pourquoi nous accueillons avec enthousiasme la demande du député Thibeault. L’Assemblée encourage également les deux partis de l’opposition à soutenir cette demande, une occasion d’exprimer leur appui à notre communauté. » a déclaré le président de L’Assemblée, Denis Vaillancourt.  « En plus, cette démarche est une occasion pour le gouvernement de l’Ontario de porter des actions positives pour notre communauté qui s’inscrivent dans le Plan stratégique communautaire de l’Ontario français soit l’amélioration des services en français, la désignation de la province bilingue et la création d’une université franco-ontarienne, entres autres. », a ajouté le président de L’Assemblée.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

LCBO en Grève : Tout sur les perturbations et les solutions