Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Portrait de la Semaine : Daniel Giroux, le 5e président du Collège Boréal

[the_ad id="284873"]

Que le Collège Boréal, en tant qu’établissement de formation et d’enseignement postsecondaire de langue française, demeure le collège de premier choix en Amérique du Nord reconnu pour la qualité, l’accessibilité et la flexibilité de sa formation et de ses services. Telle est la vision de Daniel Giroux  qui assumera la présidence du Collège Boréal à partir du 1er septembre prochain.Portrait.

Jean-Christophe Foolchand

Le conseil d’administration du Collège Boréal a procédé, jeudi dernier, à la nomination du nouveau président de cet établissement. Daniel Giroux devient ainsi le 5e président du Collège Boréal après Jean Watters, Gisèle Chrétien, Denis Hubert-Dutrisac et Pierre Riopel. Actuellement vice-président, Les Entreprises Boréal (LEB), M. Giroux assumera ses nouvelles fonctions de président du Collège Boréal à compter du 1er septembre prochain.

Titulaire d’une maîtrise en administration des affaires et d’un baccalauréat spécialisé en commerce de l’Université Laurentienne, Daniel Giroux est comptable professionnel agréé et a été choisi comme formateur en leadership pour Collèges et instituts Canada pour la formation en français des futurs doyens et directeurs en 2015 et 2016. Lauréat d’un prix d’excellence 40 Under Forty pour la région du Grand Sudbury, M. Giroux a été reconnu comme l’une des personnes les plus influentes dans la communauté du Grand Sudbury (Sudbury Living Magazine, avril 2016).

Le nouveau  président du Collège Boréal a débuté sa carrière  dans le secteur privé; M. Giroux occupait le poste de directeur général (Sudbury et Elliot Lake) chez Timberock International. Par la suite, il s’est joint à l’équipe Boréal en tant que gestionnaires des services comptables. Au cours des 20 prochaines années, M. Giroux a occupé divers postes de haut niveau, notamment comme responsable des Budgets et projets spéciaux, directeur du programme de Sous-traitance industrielle et commerciale de l’Ontario (STICO), doyen de l’École des métiers et des technologies, vice-président à l’Enseignement et vice-président, Les Entreprises Boréal (LEB).

Soulignons que c’est sous la vice-présidence de M. Giroux à l’Enseignement que l’équipe de vérification du Service de l’assurance de la qualité des collèges de l’Ontario (SAQCO) a classé la capacité-maturité du Collège en matière de processus d’assurance de la qualité.

Fort de ce parcours réussi dans le milieu académique, M. Giroux enchaine avec la prochaine étape en septembre prochain; il assumera dans quelques semaines la présidence du Collège Boréal 6.

Inspiré par ses prédécesseurs, M. Giroux est convaincu que le Collège doit jouer un rôle clé dans non seulement la formation postsecondaire, mais aussi dans le développement culturel et économique des communautés de l’Ontario. La promotion et la croissance de l’offre active de services en français sont primordiales pour l’avenir de la communauté francophone dans l’ensemble de l’Ontario.

Je suis fier de la croissance du secteur des métiers au Collège Boréal. En 2002, le Collège offrait seulement deux programmes d’apprentissage et approximativement 25 apprentis y étaient inscrits. À l’heure actuelle, le Collège Boréal offre 18 programmes touchant le secteur des métiers et plus de 600 apprentis y sont inscrit .”’ partage-t-il.

Mariée et père de deux garçons, M. Giroux  est un amateur de hockey et de pêche au doré. Passionné par son travail, il nous confie une citation qu’il aime particulièrement  de Steve Jobs, le fondateur d’Apple ” La seule façon de faire du bon travail est d’aimer le travail que vous faites”.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

LCBO en Grève : Tout sur les perturbations et les solutions