Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

#OttawaBilingue : une majorité de résidents de la ville d’Ottawa appuient le bilinguisme officiel de la capitale

[the_ad id="284873"]

 Selon les résultats d’un sondage réalisé par Nanos Research et publié par le regroupement #OttawaBilingue, une majorité importante de résidents sont favorables au bilinguisme officiel de la Ville d’Ottawa.

Le sondage, réalisé entre le 19 et le 23 juillet 2016 auprès de 750 résidents d’Ottawa de 18 ans et plus, affirme que:

  • 72% des répondants appuient le bilinguisme officiel de la Ville d’Ottawa si la démarche n’impose pas de coûts additionnels et ne cause pas de pertes d’emploi.
  • 85% des répondants âgés entre 18 et 29 ans appuient le bilinguisme officiel de la Ville d’Ottawa si la démarche n’impose pas de coûts additionnels et ne cause pas de pertes d’emploi.
  • 68 % des résidents d’Ottawa et 78% des jeunes âgés entre 18 et 29 ans croient que le bilinguisme officiel de la Ville aurait un impact positif ou plutôt positif sur la capacité des gens d’apprendre l’anglais et le français.

Il est à noter que 83% des répondants étaient anglophones et que 17% étaient francophones. Les résultats du sondage, qui a été commandité par l’Hôpital Montfort, le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario, le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est et le collège La Cité.

Ces résultats s’apparentent à ceux du sondage pancanadien Nielsen réalisé à la fin août à la demande du Commissariat aux langues officielles. Rappelons que ce sondage affirmait que 87 % des Canadiens croient qu’Ottawa, la capitale nationale, devrait être reconnue comme étant une Ville officiellement bilingue.

Le désir d’officialiser le caractère bilingue de la Ville d’Ottawa occupe le discours de la place publique depuis des dizaines d’années. S’inspirant de ce qui fonctionne bien à Ottawa, de nombreux organismes communautaires  se sont ralliés autour d’une marche à suivre concrète et novatrice qui définit un bilinguisme officiel propre à Ottawa. Loin d’être un calque du modèle fédéral, l’initiative #OttawaBilingue propose de célébrer le caractère bilingue de la ville, de protéger la Politique de bilinguisme existante et d’assurer la pérennité des services en français actuels.

Une telle protection est nécessaire. La Loi sur la Ville d’Ottawa, 1999 (la « Loi »), qui a créé la Ville d’Ottawa telle que nous la connaissons aujourd’hui, ne mentionne aucunement son caractère bilingue, ni l’égalité de l’anglais et du français. Elle oblige l’adoption d’une politique, mais ne spécifie d’aucune façon son contenu ou même ses objectifs. Afin de corriger la situation, #OttawaBilingue propose la démarche suivante :

1. Reconnaître explicitement dans la Loi le caractère bilingue de notre capitale. Cette modification confirmerait que chacun a le droit de recevoir les services municipaux et de communiquer avec la Ville d’Ottawa dans la langue officielle de son choix. Les modifications proposées à la Loi prévoient que pour donner effet à cette reconnaissance, la Ville doit se doter non pas d’une simple politique mais plutôt d’un règlement municipal sur le bilinguisme. D’ailleurs, la première ministre Kathleen Wynne a indiqué publiquement que son gouvernement accepterait une telle demande si elle était formulée par la Ville d’Ottawa.

2. Afin de donner effet à cette modification à la Loi, le conseil municipal d’Ottawa serait appelé à incorporer sa Politique de bilinguisme actuelle directement dans son Règlement sur le bilinguisme. Une telle démarche aurait pour effet de rehausser le statut juridique de la Politique et assurerait que toute modification future devrait être approuvée par le conseil municipal tout en étant conforme au principe d’égalité des langues énoncé dans la Loi. Puisqu’il s’agit d’un enchâssement de la politique actuelle, cette démarche n’engendrerait aucun coût supplémentaire et n’occasionnerait aucune perte d’emploi.

Au nom de la majorité des résidents de la ville d’Ottawa, le regroupement #OttawaBilingue demande au maire Jim Watson et aux 23 conseillers municipaux de faire preuve de leadership et de passer à l’action en reconnaissant officiellement l’égalité de l’anglais et du français à Ottawa, capitale du Canada. Honorons les deux peuples fondateurs d’un pays moderne, inclusif et uni dans la diversité qui célèbrera bientôt son 150ème anniversaire.

L’initiative #OttawaBilingue est menée par les organismes suivants: l’Association des communautés francophones d’Ottawa, l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario, le Mouvement pour une capitale du Canada officiellement bilingue, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, le Regroupement étudiant franco-ontarien, la Fédération des aînés et retraités franco-ontariens, la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada, la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne, l’Union provinciale des minorités raciales et ethnoculturelles francophones, l’Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens et l’Association Richelieu Fondateur.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

Le Musée des beaux-arts de l’Ontario appuie sur Bright Signs, une nouvelle exposition éblouissante d’art