Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nomination de Madame Nicole Mollot à  titre de surintendance au CSDCCS

Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud  (CSDCCS) annonce la nomination de Madame Nicole Mollot à titre de surintendante de l’éducation.   Elle remplace la surintendante Nicole Bradley,  qui prendra sa retraite à la fin de la présente année scolaire.

Madame Mollot détient plus de 20 années d’expérience en éducation.  Elle est une ancienne élève du Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud.  Elle a complété un baccalauréat en arts, psychologie et possède une Maîtrise en éducation domaine enseignement et apprentissage. Elle a été enseignante au cycle moyen-intermédiaire dans trois écoles de la région de Toronto et a par la suite agi à titre de conseillère pédagogique au ministère de l’Éducation de l’Ontario (MÉO) et au Conseil puis en tant qu’agente d’éducation pour le MÉO. Elle a également été professeure à temps partiel à l’Université d’Ottawa.

Madame Mollot a ensuite occupé le poste de direction adjointe à l’École secondaire catholique Monseigneur-de-Charbonnel à Toronto avant d’être nommée directrice de l’École élémentaire catholique Le-Petit-Prince à Maple où elle a accompagné l’école dans leur virage vers l’ère numérique.  À l’automne 2015,  Madame Mollot a occupé le poste de direction de l’École élémentaire catholique Notre-Dame-de-Grâce à Etobicoke  et a participé à la gestion de la construction de la nouvelle école. En janvier 2016, Madame Mollot a été nommée surintendante adjointe de l’éducation au Service de la programmation et pour les familles d’écoles de l’École secondaire Académie catholique Mère-Teresa et l’École secondaire catholique Sainte-Trinité.

Le directeur de l’éducation, André Blais, a tenu à féliciter  Madame Mollot et à lui souhaiter une excellente continuité professionnelle au sein du CSDCCS.  « Nicole Mollot  possède une vaste expérience en éducation et connait très bien l’ensemble de la communauté du CSDCCS.  Son expertise et sa connaissance des dossiers de l’heure sont des atouts majeurs pour la communauté scolaire catholique de langue française.  Son expérience au palier élémentaire et secondaire servira, sans aucun doute, à accompagner les écoles dans la mise en œuvre de stratégies pédagogiques permettant à chaque élève de réussir. Le CSDCCS lui souhaite bon succès dans ses nouvelles fonctions.»  

 

Plus d'actualités

38ème Assemblée Générale Annuelle de la Société d’histoire de Toronto

Ce site web stocke des cookies sur votre ordinateur.

Que cherchez-vous?