Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MCGILL FAIT SES DÉBUTS À KOERNER HALL CE NOVEMBRE

[the_ad id="284873"]

À son tout premier concert au Koerner Hall, l’Orchestre symphonique de McGill maintes fois primé présentera des œuvres diverses et dynamiques des illustres compositeurs Johannes Brahms, Dimitri Chostakovitch et John Rea, du Canada, le 17 novembre.

Ce programme de 90 minutes, créé pour célébrer le 10e anniversaire de l’École de musique Schulich ‑ qui a reçu une dotation du reputé philanthrope montréalais et ancien étudiant de McGill Seymour Schulich, O.C. (B. Sc. 1961, MBA 1965) ‑, présente l’œuvre pour plein orchestre Over Time, composée en 1987 par l’éminent professeur d’histoire de la musique, de théorie de la musique et de composition John Rea.

La pièce Over Time, décrite comme « une spirale infinie dans un tourbillon de couleurs instrumentales », allie l’intellect à l’émotion.

« Over Time se veut une étude sur l’effet visuel d’une cinétique lumineuse multicolore », dit John Rea, deux fois lauréat du Prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre et compositeur de centaines d’œuvres de genres variés – musique de chambre, théâtre musical, musique électroacoustique – ainsi que de compositions orchestrales, chorales, opératiques et pour le ballet pour grands ensembles.

Le critique de musique classique du journal Montreal Gazette, Arthur Kaptainis, a récemment rédigé ce commentaire : « Les compositions de Rea nous donnent toujours matière à réflexion ». John Rea, membre fondateur de Traditions musicales du monde et de la société de musique nouvelle Evénements du Neuf (1978‑1989), sera présent à Koerner Hall pour le concert.

Le programme propose également des œuvres de compositeurs renommés de l’époque romantique et du 20e siècle : Johannes Brahms, né à Hambourg, et Dimitri Chostakovitch, né à Saint-Pétersbourg, en Russie.

Le Double concerto en la mineur, op. 102 (1887) constitue la dernière œuvre de Brahms (1833‑1897) pour orchestre. Qualifié de « mélancolique », il a été composé en partie pour un ami dont il s’était éloigné, le violoniste Joseph Joachim, en guise de geste de réconciliation. Isaac Stern et Yo-Yo Ma ainsi que Itzhak Perlman et Mstislav Rostropovich figurent parmi les solistes renommés qui ont interprété l’œuvre. Ce concert réunira le soliste Axel Strauss, reconnu comme premier lauréat allemand du concours international de violon de Naumburg à New York, et un pionnier renommé du monde musical, le violoncelliste Matt Haimovitz. Le Cincinnati Enquirer a décrit l’interprétation de M. Strauss ainsi : « une impressionnante démonstration de maîtrise technique et également une leçon sur la portée que peut insuffler la sensibilité musicale à une œuvre. »

La Symphonie no 5, op. 47, à quatre mouvements, de Chostakovitch (1906-1975), dont la première a eu lieu en 1937 et qui aurait reçu une ovation de plus de 30 minutes, est une pièce profondément émouvante qui a obtenu l’approbation du gouvernement russe et les éloges du public pour son évocation du réalisme social de l’époque.

Les trois œuvres, dirigées par le chef d’orchestre Alexis Hauser, seront interprétées par le violoniste Axel Strauss, le violoncelliste Matt Haimovitz et l’Orchestre symphonique de McGill, qui se produit à Toronto pour la première fois depuis plus de dix ans. Diplômée de l’Université McGill et personnalité bien connue sur les ondes de CBC Radio, Julie Nesrallah animera cet événement anniversaire.

Au cours de la dernière décennie, la Faculté de musique de l’Université McGill, renommée l’École de musique Schulich, a pris son essor grâce à la générosité du Torontois Seymour Schulich.

En versant ce premier legs, M. Schulich a dit que sa famille « était enchantée et extrêmement fière de faire ce cadeau particulier » à l’Université.

« La musique est un langage universel compris et apprécié par pratiquement l’ensemble de l’espèce humaine », disait M. Schulich à cette époque.

 

À propos de l’École de musique Schulich de l’Université McGill

L’École de musique Schulich a intégré les normes internationales d’excellence les plus élevées dans la formation professionnelle et la recherche. Réputée pour ses programmes de musique orchestrale, d’instruments à vent, de percussion, demusique contemporaine, de chant, d’opéra, de jazz, de musique de chambre et de musique ancienne, l’École de musique Schulich compte 200 illustres professeurs provenant des quatre coins de la planète. Elle offre un vaste éventail d’ensembles, de concerts et d’événements ainsi que des programmes de recherche et de technologie. Fondée en 1904, elle est la plus grande école de musique au Canada et accueille plus de 800 étudiants.

 

À propos de l’Orchestre symphonique de McGill

 L’Orchestre symphonique de McGill est le plus grand ensemble instrumental du programme de formation orchestrale de l’École de musique Schulich. En plus de l’habituelle série de concerts à l’Université McGill, comprenant les programmes d’orchestre, de chorale et d’opéra, l’OSMG a, depuis sa fondation, donné des spectacles au Carnegie Hall de New York, au Roy Thomson Hall de Toronto, au Centre national des Arts à Ottawa, au Grand Théâtre de Québec et à la Maison Symphonique de Montréal. L’Orchestre a remporté un prix Juno et a reçu deux mentions spéciales au Grand prix du disque du Canada.

 

 

 

 Sommaire:

Mardi 17 novembre 2015, à 20 h

TELUS Centre for Performance and Learning, Koerner Hall 
273, rue Bloor Ouest, Toronto (Ontario)  M3S 1V6
Billets : Prix courant 25 $; étudiants et aînés 15 $
Billetterie : 416-408-0208

 

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

L’AFO félicite les membres du nouveau conseil des ministres de l’Ontario

Que cherchez-vous?