Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Ontario conclut une entente de principe avec le Conseil des travailleurs de l’éducation (CTEO)

[the_ad id="284873"]

Toronto (Ontario), le 12 décembre 2022 – L’Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques (AFOCSC) et l’Association des conseils scolaires des écoles publiques de l’Ontario (ACÉPO) et sont ravies que le gouvernement soit arrivé à un accord de principe avec le Conseil des travailleurs de l’éducation de l’Ontario (CTEO) qui comprend six syndicats, dont le SEFPO (Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario).

 

Il s’agit en effet, d’une entente pour une nouvelle convention applicable jusqu’en août 2026. Nous sommes ainsi très heureux que les parties aient réussi à trouver un terrain d’entente sur les conditions de travail applicables aux employés membres des syndicats représentés par le CTEO qui intègre les conditions de travail pour le Consortium Centre Jules-Léger (CCJL). Cette entente assurera la stabilité des relations de travail pour les quatre prochaines années, ainsi que des conditions de travail positives pour tous les employés.

 

Johanne Lacombe, présidente de l’AFOCSC a mentionné ce qui suit : « Nous sommes satisfaits qu’une fois de plus les négociations aient abouti à un résultat encourageant pour l’amélioration des conditions de travail de nos travailleurs, ce qui est toujours bénéfique pour le bien-être scolaire de nos élèves. Merci à nos équipes de négociations pour les efforts accomplis pour appuyer l’obtention de cet accord! »

Benoit Fortin, président de l’ACÉPO, a réagi ainsi, « Les travailleurs de l’éducation jouent un rôle important dans les écoles et cet accord de principe est une reconnaissance de la valeur de leur contribution à l’expérience des élèves dans nos écoles. »

L’entente a été conclue après plusieurs jours de négociations. Nous sommes reconnaissants des efforts de nos équipes de négociation ainsi que des représentants du CTEO. Les détails de ce dernier accord ne sont pas rendus publics pour l’instant. L’entente de principe devra maintenant être ratifiée tant par la partie syndicale que patronale.

 

L’AFOCSC et l’ACÉPO continueront à négocier des accords équitables avec les autres syndicats représentant les enseignants et les travailleurs de l’éducation, en gardant à l’esprit les meilleurs intérêts des élèves.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

L’AFO félicite les membres du nouveau conseil des ministres de l’Ontario

Que cherchez-vous?