Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Office national du film présente six courts métrages

[the_ad id="284873"]

En ligne à ONF.ca

À compter du samedi 11 juin, 22 h HE, l’ Office national du film du Canada (ONF) par le biais de son portail web (ONF.ca) mettra en vedette six nouveaux courts métrages soulignant les accomplissements de légendes des arts de la scène du Canada alors que les lauréats et lauréates de 2016 seront honorés au Gala des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, à Ottawa.

Depuis 2008, l’ONF choisit des cinéastes canadiens accomplis qui créent des portraits particulièrement originaux de personnalités remarquables. Ces films traduisent une parfaite harmonie entre chaque cinéaste, son concept de création et son éminent sujet, et constituent un hommage durable à l’excellence canadienne dans les arts de la scène.

L’ONF a créé jusqu’à maintenant 69 portraits inspirés d’artistes et de bénévoles canadiens talentueux et passionnés dans le cadre de son partenariat avec les Prix du Gouverneur général. Ces oeuvres cinématographiques à part entière sont mises à disposition gratuitement dans ONF.ca.

Films
Dans Ben Heppner : à travers la musique, le réalisateur Randall Okita primé au Festival international du film de Toronto (Des ondes et des ombres) nous donne un aperçu des prouesses vocales du célèbre ténor Ben Heppner, l’un des grands ambassadeurs musicaux du Canada. Révélant son lien intime au pouvoir de la prestation, le film joue sur l’intensité et les couches sonores,
et revient sur les salles et les espaces sonores que la voix du ténor a habités au cours de sa remarquable carrière — des églises de campagne jusqu’aux plus importants opéras du monde.

Dans Souffles, portrait de l’auteure-compositrice-interprète et humanitaire Susan Aglukark, la réalisatrice Nyla Innuksuk entremêle des histoires d’artiste et de famille en explorant les changements culturels complexes qui se sont produits dans la vie inuite depuis une cinquantaine d’années. Braquant sa lentille sur les turbulences causées par la transition coloniale, elle examine les forces qui ont modulé la voix de la chanteuse et comment cette voix se traduit maintenant dans la nouvelle génération d’artistes inuits.

Conseil de danseur, de la cinéaste récompensée d’un Génie Mary Lewis (When Ponds Freeze Over), est un hommage au récipiendaire du prix Ramon-John-Hnatyshyn pour le bénévolat, John D McKellar, bénévole, généreux donateur et conseiller juridique pro bono qui, depuis plus de 50 ans, a aidé des dizaines d’artistes de la scène et d’organisations artistiques. Ce court métrage dresse le portrait de M. McKellar tandis qu’il joue un rôle créatif plus actif à titre de producteur d’une comédie musicale originale à grand déploiement et nous fait aussi découvrir un agile danseur de claquettes silencieuses!

Dans Marie Chouinard: Portrait, réalisé par la cinéaste et artiste en arts médiatiques Oana Suteu Khintirian, la chorégraphe nous dévoile les sources profondes de son travail créatif. Elle nous parle du souffle qui la pousse à poursuivre une idée jusqu’à l’harmonie complète. Entre terre et ciel, entre lumière et noirceur, cette artiste complète donne vie à des êtres en extase qui vibrent dans une pure jubilation de la vie.

Robert Lantos : un métarécit abrégé, réalisé par Jill Sharpe (Désert vent feu), est une célébration de la carrière de Robert Lantos où souvenirs, rêves et histoires s’entrechoquent dans un collage plein d’imagination. Des scènes tirées de films-phares de Lantos nous sont resservies avec espièglerie pour souligner des moments clés qui ont poussé l’homme à devenir producteur.
Sur une scène, dans le décor de l’une des nombreuses pièces de Suzanne Lebeau, deux comédiennes rendent hommage à cette grande femme de théâtre. Isabelle Miquelon, qui a porté ses mots sur scène dans Le bruit des os qui craquent, et une jeune actrice nous racontent cette passion de dire les vraies choses aux enfants qui anime Suzanne Lebeau depuis toujours. Suzanne Lebeau est réalisé par la cinéaste originaire de Val-d’Or Sophie Dupuis.

Partenaire des PGGAS depuis 2008, l’ONF produit la collection de films des PGGAS en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

La Fédération Tricolore est à la recherche de bénévoles pour Bastille Day 2024