Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les effets de la COVID-19 se font ressentir sur le budget fédéral

[the_ad id="284873"]

Le 19 avril, la ministre des Finances du Canada a remis un budget annuel qui a été grandement affecté par la COVID-19. Parmi les 864 pages du document, sept points saillants sont mentionnés :

 

  1. Des déficits dans les finances publiques

On connaît un déficit de 345,2 milliards de dollars dans les finances publiques dû à la pandémie. Le gouvernement s’attend à ce que ce déficit important soir réduit par sa moitié l’an prochain et que ça retourne au niveau pré-pandémie en 2024-2025.

 

  1. Du support pour les entreprises

Les programmes de subventions pour les entreprises touchées par la COVID-19 ont été prolongés, notamment la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et la Subvention d’urgence du Canada. Les taux des subventions subiront une baisse le 4 juillet dans l’optique d’éliminer les programmes graduellement. Le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC), un prêt sans intérêt de 60 000$, est toujours accessible jusqu’au 30 juin 2021.

 

  1. Des programmes pour stimuler l’embauche

Les employeurs qui subissent une baisse de revenus par rapport au début de la pandémie peuvent bénéficier d’une subvention pour la rémunération des employés. Toutefois, les taux diminueront graduellement et la période d’admissibilité n’est que du 6 juin au 20 novembre 2021.

 

  1. Des garderies publiques à bas prix

Le gouvernement fédéral se voit prêt à subventionner environ la moitié du coût public des garderies avec l’autre moitié couvert par les provinces. Si ce programme voit le jour, les garderies pourraient coûter 10$ par jour.

 

  1. Des nouvelles taxes « de luxe »

Une nouvelle taxe pourrait s’appliquer pour les achats dits de luxe, tels qu’une voiture neuve de plus de 100 000$ ou un bateau de plus de 250 000$. De plus, des droits d’accise seront ajoutées aux cigarettes et aux produits de vapotage.

 

  1. Des mesures pour l’innovation et la relance économique

Plusieurs programmes vont être mis à pied par le gouvernement pour encourager la relance d’entreprise innovantes, avec une priorisation d’une relance « verte ». Une réduction de taux d’imposition pourra être allouée aux entreprises qui fabriquent des technologies à zéro émission. Des mesures substantielles sont aussi prévues dans les domaines du tourisme, des arts, du divertissement et du loisir.

 

  1. Du soutien pour les aînés

Le budget inclue des mesures pour bonifier la sécurité de la vieillesse (SV), avec un paiement unique de 500$ pour les personnes âgées de plus de 75 ans. Un projet de loi compte augmenter de 10% les paiements de SV à partir de juillet 2022.

 

 

 

 

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

La Fédération Tricolore est à la recherche de bénévoles pour Bastille Day 2024