Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Musée royal de l’Ontario s’apprête à rouvrir ses portes aux visiteurs

[the_ad id="284873"]

Ouvert en 1914, le Musée royal de l’Ontario (ROM) fait connaître les arts, la culture et la nature du monde entier au fil des siècles. Le ROM, l’une des 10 institutions culturelles les plus réputées d’Amérique du Nord, est aussi le musée le plus important et le plus complet au Canada. Ses collections de classe mondiale réunissent plus de treize millions d’objets d’art et de spécimens naturels dans 40 galeries et salles d’exposition.

Alors que le déconfinement progressif se poursuit en Ontario, le ROM s’apprête à rouvrir ses portes aux visiteurs. Voici un survol du programme :

DÈS L’OUVERTURE

Les grands cétacés : Entrez dans leur univers (jusqu’au 20 mars 2022) : cette nouvelle exposition originale du ROM transporte les visiteurs dans l’univers de trois géants de l’océan Atlantique. Cette exposition captivante trace un portrait intime de trois espèces majestueuses qui nagent au large de la côte est du Canada : la baleine noire de l’Atlantique Nord (en danger critique d’extinction), le grand cachalot et le plus grand mammifère de tous les temps, le rorqual bleu. Située dans le plus grand espace du ROM, le Hall d’Exposition Garfield Weston, l’exposition Les grand cétacés est commanditée par Nita et Don Reed et leur famille (commanditaire principal), et par Tourisme Terre-Neuve-et-Labrador.

Elias Sime : Sur la corde raide (jusqu’au 6 septembre 2021) : dernière chance de voir cette exposition incontournable des immenses œuvres aux couleurs vives de l’artiste éthiopien Elias Sime, dans la Galerie Roloff Beny. L’exposition réunit 23 œuvres très complexes réalisées avec des composants électroniques recyclés tels que des circuits électroniques et claviers d’ordinateurs qui livrent des messages ciblés sur les relations humaines, l’écoresponsabilité et les tensions entre la nature et la technologie. Présentée pour la première fois au Canada, l’exposition est organisée par le Ruth and Elmer Wellin Museum of Art au Hamilton College (Clinton, New York) avec le soutien du Conseil des arts du Canada.

L’étoffe qui a changé le monde : Les cotonnades indiennes (jusqu’au 2 janvier 2022) : cette exposition originale présente, pour la première fois en 50 ans, des pièces de la collection de cotonnades indiennes de réputation internationale du ROM. Elle jette un regard sur le commerce, l’artisanat et la fabrication, les droits de la personne et l’environnement. Profitez-en pour voir l’exposition complémentaire La flore : Engouement et esthétique (clôture le 3 janvier 2022).

 

 PROCHAINEMENT

Sortir des sentiers battus : repenser l’histoire de la photographie (18 septembre 2021 au 16 janvier 2022)

Présentée pour la première fois en Amérique du Nord en exclusivité au ROM, cette exposition extraordinaire examine le 8e art et explore la richesse et la diversité des pratiques photographiques. Sortir des sentiers battus présente plus de 90 photos originales et photos d’époque qui ont inspiré de nouveaux regards, y compris l’une des premières photos prises par une femme ; des photos aux thèmes insolites prises par des photographes de renom ou encore des portraits réalisés dans des studios de photo en Afrique et en Inde. L’exposition met en vedette de nombreux artistes accomplis du 19e et du 20e siècle, de Malick Sidibe et Florence Henri à Lang Jingshan, Ansel Adams, Diane Arbus, Henry Fox Talbot, Robert Frank et Dorothea Lange. L’exposition offre une perspective mondiale de l’art de la photographie qui nous incite fortement à voir plus loin. Elle est organisée par la division de conservation de la collection Solander. Phillip Prodger, ancien directeur de la photographie de la National Portrait Gallery à Londres, est le conservateur invité de la présentation du ROM.

Démasquer la pandémie : de la protection à l’expression personnelle (18 septembre 2021 au 21 février 2022) Cette exposition met en lumière l’incroyable ingéniosité artistique et la créativité humaine issues d’une crise mondiale. Elle livre des messages percutants, témoigne de l’immense talent artistique exprimé par le biais des masques et présente des récits mettant à l’honneur l’entraide et la communauté. Plus de 60 masques originaux racontent l’histoire de ceux et celles qui les ont confectionnés, de leurs cultures et de leurs communautés dans cette exposition originale du ROM. Démasquer la pandémie est une exposition gratuite qui invite le public à découvrir les observations et les réactions, à la fois personnelles et universelles, des fabricants de masques et de ceux et celles qui les portent.

La pandémie et moi (#MyPandemicStory) : portraits de la pandémie vue par les jeunes (9 octobre 2021 au 21 février) : la pandémie du coronavirus a changé radicalement la façon dont les enfants et les adolescents ont appris, joué, créé, communiqué et en général agi durant cette période. En avril 2021, le ROM a lancé La pandémie et moi (#MyPandemicStory), une exposition participative unique en son genre invitant les jeunes de l’Ontario âgés de 4 à 18 ans à soumettre des créations artistiques originales qui représentent l’expérience qu’ils ont vécue pendant la pandémie de COVID-19. Cette exposition gratuite réunit une sélection de ces œuvres

et témoignent de la perspective globale de la jeunesse pendant la pandémie tout en donnant aux visiteurs la possibilité de réfléchir à leurs propres expériences.

Les visiteurs connaîtront bientôt la date de réouverture prévue pour la troisième étape du Plan d’action du déconfinement de l’Ontario publié par le gouvernement provincial. Surveillez les médias sociaux du ROM pour plus de détails.  Pour rappel, le ROM a fermé temporairement ses portes au public le lundi 23 novembre 2020 en raison de la pandémie de COVID-19 et conformément aux directives de la province de l’Ontario.    

Plus d’information ici.

 

Source: Le Musée royal de l’Ontario (ROM)

 

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

L’AFO félicite les membres du nouveau conseil des ministres de l’Ontario

Que cherchez-vous?