Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le mois de la prévention de l’agression sexuelle est encore plus nécessaire

[the_ad id="284873"]

Oasis centre des femmes s’inquiète des effets continus de la crise de la COVID-19 et des confinements  successifs sur la sécurité des femmes.  

Depuis le début de la pandémie, il y a eu une hausse de la violence conjugale et de nombreux féminicides. À  cause de la précarité financière, de l’insécurité d’emploi et de l’isolement social, les femmes et les filles sont  aussi à risque de subir plusieurs formes de violence à caractère sexuel, notamment la cyberviolence sexuelle  ou l’exploitation sexuelle. « La COVID-19 a des effets dévastateurs sur les femmes et les filles à plusieurs  niveaux. Elles sont non seulement durement touchées sur le plan économique et sanitaire, mais leur propre  sécurité est également à risque. Il est important qu’elles sachent qu’Oasis centre des femmes offre toujours des  services sécuritaires même pendant la pandémie, et que nous continuons d’aider les femmes et filles aux prises  avec la violence », a affirmé Dada Gasirabo, Directrice générale d’Oasis Centre des femmes.  

« Au Canada, une femme sur trois sera victime d’une agression à caractère sexuel au cours de sa vie. En ce  Mois de la prévention de l’agression sexuelle, nous rappelons qu’aucune victime n’est responsable des gestes  de son agresseur. Nous continuons d’être là pour les femmes dans les régions de Toronto et Peel/Halton. Cette  année, Oasis Centre des femmes soulignera le mois de mai sous le thème « À cœur ouvert sur les agressions  à caractère sexuel » pour marquer le parcours de 27 ans de combat contre le fléau des violences sexuelles  envers les femmes, poursuit Dada Gasirabo. Des séances de sensibilisation seront également tenues dans les  écoles et la communauté. 

Nous sommes convaincues que la sensibilisation du public et l’intervention de l’entourage pour soutenir les  femmes et les filles sont des éléments clés de la lutte contre cette forme de violence sexiste. « Il est toujours important que les proches d’une femme aux prises avec la violence gardent le contact et que les professionnels  et professionnelles qui la côtoient soient sensibilisés et puissent l’aider », conclut Mme Dada Gasirabo. 

Plus de renseignements et entrevue : 

Dada Gasirabo, Directrice générale 

Tél. : 416-591-6565, poste 223 ou 647-985- 9224 

Courriel: dadag@oasisfemmes.org 

www.oasisfemmes.org 

À propos 

Oasis Centre des femmes est un centre multidisciplinaire dont la mission est d’outiller les femmes francophones du Grand  Toronto et Halton Peel touchées par la violence sous toutes ses formes pour qu’elles puissent améliorer leur situation et devenir totalement autonomes. Tous nos services par et pour les femmes sont offerts aux femmes de 16 ans et plus, selon  une approche féministe. 

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

38ème Assemblée Générale Annuelle de la Société d’histoire de Toronto

Ce site web stocke des cookies sur votre ordinateur.

Que cherchez-vous?