Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Centre Francophone de Toronto change de nom

[the_ad id="284873"]

Du Centre Francophone de Toronto(CFT) au Centre Francophone du Grand Toronto(CFGT)

Le Centre francophone de Toronto (CFT) change de nom pour refléter son expansion. Ce sera désormais le Centre francophone du Grand Toronto (CFGT).

Ainsi a été décidé ce lundi soir à l’Assemblée générale annuelle du Centre, à laquelle participaient une trentaine de personnes à ses bureaux du 555 rue Richmond Ouest.

Le Centre francophone proposant des services de plus en plus variés et étendus à la périphérie de la ville, son nom ne convenait plus. La résolution a été adoptée à l’unanimité.

Nouveau conseil d’administration

LA nouvelle équipe est composée de: Jean-Luc Bernard (président), Céline Martineau (vice-présidente), Aliou Sene (trésorier), Youssouf Kalogo (secrétaire), Pierre Côté, Isabelle Girard, Marlène Remy-Thelusma, Sylvain Rouleau (administrateurs).

Visite de Jennifer McKelvie

Le président Jean-Luc Bernard et la directrice générale Florence Ngenzebuhoro accueillaient ce soir-là une invitée d’honneur, Jennifer McKelvie.

La conseillère municipale de Scarborough Rouge Park et présidente du Comité consultatif des Affaires francophones de la Ville de Toronto a souligné l’intérêt qu’elle portait au développement des services municipaux en français.

Mississauga, North York, Scarborough…

Le Centre a accru ses services dans la région de Peel grâce à la nouvelle antenne du Centre ouverte en janvier 2019 à Mississauga, ainsi qu’à l’aéroport Pearson pour l’accueil des immigrants francophones.

Deux représentants du CFT se rendant à leurs kiosques du service d’accueil des immigrants francophones aux terminaux 1 et 3 de l’aéroport Pearson.

Au SNA (Services aux nouveaux arrivants du Centre), les activités du programme d’intégration dans les écoles francophones se sont beaucoup développées.

Dans le domaine de la santé, le Centre a poursuivi ses efforts de numérisation des dossiers médicaux.

Des services d’aide juridique ont commencé à être offerts à Mississauga, comme ils le sont déjà à Toronto, Scarborough et North York.

Au centre: la ministre Lisa MacLeod à l’ouverture officielle du point de services de Mississauga, avec des députés provinciaux et des chefs de service du CFT.

Des événements rassembleurs

Poursuivant son objectif de «catalyseur» dans la communauté francophone, le CFT a organisé cette année plusieurs événements rassembleurs parmi lesquels la célébration du Mois de l’Histoire des Noirs et le brunch des partenaires.

Le bilan financier du CFT pour l’année écoulée a été plus que positif, selon le trésorier Youssouf Kalogo. Malgré des dépenses en vue d’améliorer les systèmes informatiques, le CFT a vu ses recettes augmenter considérablement, passant de 10 071 887 $ pour l’exercice précédent à 10 716 723 $ cette année.

Les principaux bailleurs de fonds du Centre sont le ministère ontarien de la Santé pour un peu plus de 4 millions $, le ministère fédéral de l’Immigration (1,7 M$), et le ministère ontarien des Services à l’enfance (1,3 M$).

 

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

L’École élémentaire catholique Saint-Michel célèbre 10 ans d’excellence éducative et communautaire à Scarborough