Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LA FJCF RVIENT SUR LE RAPPORT FINAL DES ÉTATS GÉNÉRAUX SUR LE POSTSECONDAIRE EN CONTEXTE FRANCOPHONE MINORITAIRE 

[the_ad id="284873"]
LA FJCF FAIT APPEL À LA COLLABORATION POUR LA MISE EN ŒUVRE DES PISTES D’ACTION PROPOSÉES DANS LE RAPPORT FINAL DES ÉTATS GÉNÉRAUX SUR LE POSTSECONDAIRE EN CONTEXTE FRANCOPHONE MINORITAIRE 
Dans un contexte de discussions pour façonner l’avenir des jeunes d’expression française en situation minoritaire, avec notamment les consultations pré-budgétaires en prévision du prochain budget fédéral, le projet de loi C-13 et le renouvellement du Plan d’action pour les langues officielles 2023-2028, les institutions postsecondaires sont une pierre angulaire pour assurer la vitalité de ces communautés.

L’accès à des programmes d’éducation postsecondaire en français, diversifiés et de qualité, a ainsi une grande importance pour les jeunes d’expression française. C’est pourquoi la FJCF et ses représentant‧es jeunesse ont voulu s’investir pleinement tout au long des travaux des États généraux sur le postsecondaire en français en contexte minoritaire dont le rapport final a été dévoilé par l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC) et la Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada (FCFA) ce matin.

L’éducation postsecondaire en contexte francophone minoritaire fait face à de nombreux défis, notamment en ce qui a trait aux enjeux d’inclusion et de déclin de l’immigration francophone. Les États généraux sur le postsecondaire en contexte francophone minoritaire ont permis de dresser non seulement un portrait des besoins des étudiant‧es mais ont également proposé des solutions grâce à une démarche participative d’envergure nationale. La FJCF se réjouit de cette prise de position proactive, avec des pistes d’actions concrètes.

« Le rapport final des États généraux sur le postsecondaire en contexte francophone minoritaire est un bel exemple de coopération » rapporte la présidente de la FJCF, Marguerite Tölgyesi. « Cela fait plus d’un an maintenant que nous travaillons vers ce rapport qui contient de vraies pistes d’action pour les gouvernements mais aussi pour nos institutions. Les jeunes ont été présent‧es à chacune des étapes de l’élaboration des États généraux et nous sommes très fier‧es de voir que leurs idées ont porté leurs fruits dans ce rapport. Nous avons hâte de travailler avec l’ACUFC, la FCFA ainsi que les différentes institutions et les paliers gouvernementaux pour la mise en œuvre de ce rapport. »
Les solutions, pensées pour être systémiques et durables, ne peuvent être appliquées sans la collaboration et le dialogue entre les différentes parties. Aujourd’hui, plus que jamais, il est primordial de bâtir ensemble le postsecondaire en français de l’avenir, avec notamment le nécessaire dialogue entre les étudiant‧es et les dirigeant‧es des institutions.

La FJCF est fière d’avoir fait partie de ce processus et félicite l’ACUFC et la FCFA du Canada de cette démarche qu’elles ont initiée, ainsi que tous et toutes les participant‧es.

La FJCF
La FJCF est un organisme national géré «PAR et POUR» les jeunes, composée de onze membres associatifs jeunesse de neuf provinces et deux territoires. Fondée en 1974, la FJCF porte les intérêts de la jeunesse d’expression française au Canada et contribue à l’atteinte de son plein potentiel.
[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

LCBO en Grève : Tout sur les perturbations et les solutions