Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Départ de Josée Dalaire du FCRC

[the_ad id="284873"]

Le Conseil d’administration et le personnel du Fonds canadien de la radio communautaire (FCRC) sont à la fois tristes et heureux d’annoncer le départ de Josée Dallaire qui quitte le Fonds pour un emploi permanent au sein d’un autre organisme sans but lucratif de portée national.

Josée s’est jointe au FCRC en novembre 2015 afin de remplacer Marie-Ève Laramée-Gauvreau qui partait en congé de maternité. Marie-Ève sera de retour en novembre aux côtés d’Aymone Agossou, agente de programmes.

Pendant les neufs mois où elle a œuvré au sein du FCRC, Josée a toujours fait preuve de passion et de professionnalisme, en utilisant son expérience acquise quand elle a travaillé pour un programme de subventions et contributions au ministère du Patrimoine canadien.

Elle a travaillé afin de soutenir les stations partout au pays dans plusieurs projets, incluant CIFA-FM à Saulnierville, N.-É. qui a récemment produit l’album Envole qui met en vedette quatorze musiciens locaux, dont certains ont été interviewés par la station et ont participé à l’un des deux spectacles de lancement du disque.

CFYT-FM à Dawson City au Yukon a utilisé le financement reçu par l’entremise de Radiomètre afin de mettre en place une « école de radio » avec 60 ateliers pour former de nouveaux bénévoles en production et diffusion.

Enfin, CKUW-FM à Winnipeg, Man. a mis à profit une modeste subvention afin de créer « Fast Forward News Report » une série en 19 parties sur l’actualité qui a été diffusée sur les ondes de la station et qui est également disponible sur YouTube.

« Dès le début, Josée a été très dévouée à aider les stations à effectuer un travail intéressant et important au sein de leur communauté locale », a affirmé le président du FCRC, Roger Ouellette. « C’est la raison pour laquelle le FCRC existe, pour aider les stations à aider les Canadiens et Canadiennes ».

Le FCRC a été fondé en 2007. Depuis, il a octroyé plus de 10 millions de dollars à 127 stations de radio communautaires et de campus partout au pays pour la réalisation de 454 projets.

Le financement du FCRC provient d’une partie des contributions au titre du développement du contenu canadien (DCC) des radiodiffuseurs privés du Canada par l’entremise d’un mécanisme de financement établi par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Ces contributions jouent un rôle important dans la diversification des voix et des perspectives au sein du système de la radiodiffusion canadienne.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

La Fédération Tricolore est à la recherche de bénévoles pour Bastille Day 2024