Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Comité du patrimoine mondial se réunit à Istanbul du 10 au 20 juillet

[the_ad id="284873"]

Le Comité du patrimoine mondial examinera les propositions d’inscription de 29 sites sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO lors de sa 40e session qui se tiendra au Centre des Congrès d’Istanbul (Turquie), du 10 au 20 juillet, sous la présidence de Lale Ülker, Ambassadeur, Directrice générale des affaires culturelles et de la promotion à l’étranger au ministère turc des affaires étrangères.

Parmi les propositions d’inscription, le Comité examinera neuf sites naturels, 16 sites culturels et quatre sites mixtes (à la fois naturels et culturels). Le Comité examinera également l’état de conservation de 108 sites déjà inscrits sur la Liste et des 48 sites figurant sur la Liste du patrimoine mondial en péril au cours de sa session dont les travaux seront retransmis en ligne (http://whc.unesco.org/fr/).

Les propositions d’inscription qui seront examinées sont les suivantes :

Sites naturels :

  • Mistaken Point (Canada)
  • Shennongjia au Hubei (Chine)
  • Ensemble tectono-volcanique de la Chaîne des Puys et faille de Limagne (France)
  • Désert de Lout (République islamique d’Iran)
  • Tien Shan occidental (Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan)
  • Archipel de Revillagigedo (Mexique)
  • Parc national marin de Sanganeb et Parc national marin de la baie de Dungonab- île de Mukkawar (Soudan)
  • Complexe des forêts de Kaeng Krachan (Thaïlande)
  • Ecosystèmes de montagne de Koytendag (Turkménistan)

Sites mixtes (naturels et culturels) :

  • Pimachiowin Aki (Canada)
  • Parc national de Khangchendzonga (Inde)
  • Les Ahwar du sud de l’Iraq : refuge de biodiversité et paysage relique des villes mésopotamiennes (Iraq)
  • Massif de l’Ennedi : paysage naturel et culturel (Tchad)

Sites culturels :

  • L’œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne (Allemagne, Argentine, Belgique, France, Inde, Japon, Suisse)
  • Chantier naval d’Antigua et sites archéologiques associés (Antigua et Barbuda)
  • Stećci – Tombes médiévales (Bosnie-Herzégovine, Croatie, Monténégro, Serbie)
  • Ensemble moderne de Pampulha (Brésil)
  • Paysage culturel de l’art rupestre de Zuojiang Huashan (Chine)
  • Urbanisme romain de la péninsule de Zadar avec l’ensemble monumental sur le forum (Croatie)
  • Site de dolmens d’Antequera (Espagne)
  • Œuvres majeures de l’architecture moderne par Frank Lloyd Wright (Etats-Unis)
  • Site archéologique de Philippes (Grèce)
  • Vestiges mis au jour de Nalanda Mahavihara (Inde)
  • Le qanat perse (République islamique d’Iran)
  • Nan Madol : centre cérémoniel de la Micronésie orientale (Etats fédérés de Micronésie)
  • Site archéologique et centre historique de la ville de Panamá [Modification majeure des limites de « Site archéologique de Panamá Viejo et district historique de Panamá] (Panama)
  • Grottes néandertaliennes de Gibraltar et leur environnement (Royaume-Uni)
  • Parc historique de Phu Phrabat (Thaïlande)
  • Site archéologique d’Ani (Turquie)

Les sites proposés pour inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril en sont :

En amont de la session du Comité, un Forum international des jeunes se tiendra à Istanbul du 29 juin au 12 juillet.  Il réunira des jeunes de différents pays engagés dans la protection du patrimoine. A l’issue du Forum une Déclaration sera adoptée et présentée lors de la séance d’ouverture de la 40e session du Comité.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

La Fédération Tricolore est à la recherche de bénévoles pour Bastille Day 2024