Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

AÉROPORT : Expansion des services d’accueil du CFGT pour les immigrant·e·s francophones

[the_ad id="284873"]

L’expansion des services d’accueil du CFGT à l’Aéroport Pearson permettra de servir plus d’immigrant·e·s francophones

Le Centre francophone du Grand Toronto (CFGT) se réjouit des résultats préliminaires 3 mois après l’expansion officielle de ses services d’accueil à l’Aéroport Pearson.
Depuis le 1 er août dernier, le CFGT offre des services d’information, d’aiguillage et de renseignements généraux non seulement aux francophones nouvellement arrivé·e·s, mais aussi à l’intention des anglophones et des allophones dès leur arrivée à l’aéroport Pearson de Toronto. Le CFGT assure ainsi une présence plus accrue aux kiosques aux terminaux 1 et 3 pour tou·te·s les résident·e·s permanent·e·s qui arrivent au Canada à cet aéroport.

D’après Florence Ngenzebuhoro, Présidente-Directrice générale du CFGT, « Cette expansion de services est une réussite pour toute la francophonie en Ontario car ceci est le gage du bon travail mené par le CFGT à Pearson depuis 2019, et de la confiance de notre bailleur de fonds, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Les tendances nous montrent que cette initiative nous permettra de servir plus de francophones, en bout de ligne ».

Ce nouveau service permettra de servir jusqu’à 40 000 personnes par année et augmentera l’offre active des services en français à toute la clientèle desservie à Pearson. Peu après cette expansion, le CFGT observe déjà des résultats prometteurs vers l’atteinte de ses objectifs globaux, mais aussi pour l’augmentation anticipée du nombre de francophones et de francophiles recevant les services d’accueil.
Les équipes bilingues à l’Aéroport Pearson ont accueilli et aiguillé 1 060 francophones, depuis avril 2022, ainsi que 6 083 anglophones et allophones, ces 2 derniers mois, provenant de près de 120 pays à travers le monde et s’installant sur plus de 150 villes, à travers le Canada. Les francophones proviennent, à plus de 80 %, majoritairement du Cameroun et du Liban, suivis du Burundi, de la France, de la Côte d’Ivoire et des pays du Maghreb (Maroc, Algérie, etc.). Quant aux anglophones et allophones, les 2/3 affluent essentiellement de l’Inde et du Nigéria, suivis du Pakistan et de la Chine, suivis par des pays plurilinguistes tels que l’Érythrée et l’Éthiopie, où nous retrouvons des francophones et des francophiles.

« Nous nous réjouissons de ces résultats initiaux. Nous avons intégré l’innovation numérique dans nos services pour faciliter l’accès aux ressources et services communautaires par le biais d’un code QR permettant de reprendre contact avec les immigrant.es francophones à travers nos partenaires en établissement, partout au Canada (hors Québec), mais aussi à travers une plateforme numérique d’informations pertinentes sur les ressources et services à leur disposition en Ontario », partage Aïssa Nauthoo, Vice-présidente, Aide juridique, Emploi et Établissement, responsable du projet. Il est à noter que l’Ontario reste la province de destination privilégiée des immigrant·e·s de tous bords, attirant plus de 2/3 du total de personnes accueillies a Pearson dans le cadre de ce programme.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

Tracés de voyage – 20 ans d’allers-retours | Exposition familiale en réalité augmentée

GT Actu