Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

CATIE : Actualité infohépatiteC

[the_ad id="284873"]

Avez-vous reçu le dernier bulletin de CATIE, la source canadienne de renseignements sur le VIH et l’hépatite C ?

Non? Pas de soucis! En voici une synthèse qui vous permettra de rester à l’affût des dernières avancées scientifiques concernant ces infections.

À la une du dernier numéro d’Actualités infohépatiteC, des recherches démontrent que la guérison de l’hépatite C, chez des patients co-infectés par l’hépatique C et le VIH, serait associée à une diminution de l’ampleur des lésions hépatiques.

Une première étude a été menée auprès de 98 participants, sur une période moyenne de 45 mois. Ces patients co-infectés commencèrent avec des lésions hépatiques de niveau F2 ou plus, soit une présence de lésions modérées au foie.

Au total, 54 % ont guéri grâce aux traitements anti-hépatite C. De ceux-ci, 51 % ont remarqué une baisse de 30 % ou plus de leurs lésions hépatiques après un an de suivi. Cette amélioration s’est manifestée auprès de 74 % des patients au bout de deux ans. Pour ce qui est des patients non guéris par les traitements administrés, 28 % d’entre eux ont connu de telles baisses de lésions hépatiques.

Une deuxième étude, s’intéressait également aux personnes co-infectées par l’hépatite C et le VIH, mais dont les lésions étaient plus graves (niveau F3). Les chercheurs ont remarqué un taux de guérison de 97 % grâce à la combinaison daclatasvir/sofosbuvir donnée sur une période de 12 ou 24 semaines selon le cas. Parmi les 147 participants, la grande majorité (85 %) avait précédemment suivi des traitements contre l’hépatite C et tous étaient traités pour le VIH.

Une dernière étude s’est consacrée au lien causal entre l’hépatite C et l’accumulation de plaque dans les artères du coeur. Les chercheurs avaient un échantillon de près de mille hommes, la majorité étant séropositive, le reste étant soit co-infecté ou atteint uniquement de l’hépatite C. Une recherche transversale telle que celle-ci n’est pas suffisante afin d’affirmer un lien de causalité entre l’hépatite C et les maladies de coeur, mais permet de proposer des pistes de recherches pertinentes.

Pour plus de renseignements ou pour recevoir le prochain bulletin de nouvelles, visitez le site Internet CATIE  ou communiquez avec CATIE au 1-800-263-1638 ou à info@catie.ca.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

Françoise Hardy est décédée

Que cherchez-vous?