Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’histoire d’Halloween

[the_ad id="284873"]

Toc, toc, toc. Qui est là ? Des bonbons ou un sort ? Que serait Halloween sans cette phrase prononcée avec tant d’innocence par notre mini-sorcière au chapeau bien pointu, venue du voisinage pour récolter des bonbons ? Sa voix est plus craquante que terrifiante. “Allez, des bonbons, et que je ne te revoie plus.” Reconnue comme la nuit de la chasse aux bonbons, cette fête célébrée chaque 31 octobre fait le bonheur des enfants et représente le jour de grande affluence dans les confiseries. Tandis que certains attribuent ses origines aux traditions celtiques, d’autres les lient à la religion catholique. Halloween est une fête folklorique dont la notoriété croît d’année en année.

Célébrée dans plusieurs pays, notamment en Irlande, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada, en France et en Allemagne, Halloween trouve ses origines dans les traditions celtes. En effet, ces derniers avaient l’habitude de célébrer une fête appelée Samhain à la fin du mois d’octobre pour marquer la fin de l’été et le début de l’hiver. Pendant Samhain, on croyait que la frontière entre le monde des vivants et celui des morts était mince, permettant aux esprits et aux créatures surnaturelles de se promener sur terre. Ainsi, on se déguisait pour échapper à la reconnaissance des esprits malveillants. Pour honorer les morts, l’un des rituels de cette fête était d’allumer des feux sacrés et d’offrir des sacrifices pour apaiser les esprits.

Avec les différentes migrations au fil du temps, les Celtes arrivés aux États-Unis ont continué à célébrer Samhain, qui est devenue l’Halloween actuelle avec l’essor du christianisme. En effet, avec l’avènement du christianisme, Samhain est devenue la fête de la Toussaint, célébrée chaque 1er novembre, tandis que la veille de la Toussaint (All Hallows’ Eve) est devenue Halloween.

[the_ad id="284873"]

Plus d'actualités

Le COPA National accueille de nouveaux organismes membres